Des vertus d'un débat à hauts risques !

Publié le par cherki

Le débat entre Ségolène Royal et Bayrou a finalement eu une double vertu. La première c’est de montrer à tous ceux qui en doutaient encore que Bayrou est vraiment un homme de droite. Certes une droite moins autoritaire et plus sympathique que la droite de Sarkozy, mais de droite quand même. C’est pourquoi je considère toujours que Monsieur Bayrou est un imposteur. D’ailleurs en disant cela je ne faisais que reprendre les excellentes caractérisations de Julien Dray, porte-parole de mon parti, dans le numéro 441 de l’Hebdo des socialistes du 21 mars 2007. Julien Dray disait à juste titre : " Avec François Bayrou c’est toujours pareil. Ce qu’il dit semble d’abord frappé au coin du bon sens. Et dès que l’on gratte un peu, c’est une immense arnaque " C’est pourquoi je pensais qu’il fallait éviter toute danse du centre devant Bayrou qui ne manquerait pas d’apparaître à l’électorat comme une contorsion opportuniste où nous avions plus à perdre qu’à gagner. C’est pourquoi je me réjouis que Ségolène Royal ait tenu bon sur son orientation malgré les coups de boutoir de Bayrou qui a constamment essayé de la tirer vers la droite en lui demandant d’abandonner ses positions en matière économique et sociale. Bayrou a montré son vrai visage sur la question des retraites. Il a commencé par asséner qu’il serait impossible de revenir sur la loi Fillon et devant l’insistance de Ségolène Royal à maintenir sa position de la remettre à plat il a eu ensuite le culot d’affirmer qu’elle n’allait pas assez loin dans la revalorisation des petites retraites n’hésitant même pas à exhiber de manière indécente l’exemple de sa propre mère. Finalement Bayrou trouvait Ségolène Royal trop à gauche et après avoir réfléchi, trop à droite. Une immense arnaque ! Maintenant que la page de ce " débat " est tourné, il nous reste à nous adresser directement à ses électeurs en leur demandant de prolonger leur combat antisarkozy du premier tour en utilisant au second tour le bulletin de vote Ségolène Royal. La deuxième vertu de ce débat est de mettre un terme aux offres de service gouvernementales à l’UDF. Cela avait semé un trouble considérable dans les rangs de la gauche. Comment, alors que nous avions affirmé à juste titre que Bayrou était de droite pouvions-nous tout d’un coup aller jusqu’à envisager l’éventualité d’en faire un Premier Ministre ? Persister dans cette voie était suicidaire. Où aurait été la pertinence du mariage d’une gauche devenue honteuse d’elle-même et d’un conservatisme à visage humain ? En annonçant qu’elle ne sollicitait aucun ralliement, Ségolène Royal a clos cet intermède qui nous a paralysés toute cette première semaine de campagne de second tour. Nous avons maintenant une semaine pour repartir à la bataille. Nous pouvons encore gagner, rien n’est perdu. Nous le devons aux françaises et aux français pour qui une victoire de Nicolas Sarkozy représenterait cinq nouvelles longues années de régressions sociale et démocratique. Après le 6 mai, il sera temps de refonder la gauche, de refaire travailler ensemble toutes les composantes de la gauche en créant, comme le propose Henri Emmanuelli, un grand parti progressiste, antilibéral et réformiste. Ce sera alors à Monsieur Bayrou de dire dans quel camp il entend se placer, celui du progrès ou celui du conservatisme. S’il veut rester sur les rives du centre introuvable, on l’y laissera bien volontiers. En attendant, votons et faisons massivement voter Ségolène Royal le 6 mai prochain !

Publié dans Action militante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

henri larmaraud 09/05/2007 11:04

Ah les mots cher VPC, "trahison", "allégeance", des blablas popoulistes ... BOF, je me demande si nous avons été ami, et si nous le sommes encore cher VPC, je ne me permettrais pas d'écrire la moitié de ce que tu écris. Je t'ai déçu mais me l'a tu écris, me l'a tu dis (10 ans après ...). Je ne vais pas encombrer ce blog avec celà qui me déçoit.  Par contre, une BD me paraîtrait intéressante ...Amitiés à Pascal bien sûr et à VPC si il en veut encore.Henri

cherki 09/05/2007 14:58

Henri, Jacques-Louis je suis ravi que mon blog ait permis de vous remettre en contact. Si vous évitiez maintenant de vous insulter publiquement sur mon blog cela m'éviterait à l'avenir d'avoir à supprimer vos messages.
 
Amitiés à vous deux.
 
Pascal.

Laurent Ferriere 07/05/2007 16:49

Très haut risque...ce débat !
je viens de lire ton commentaire mon cher Pascal. Nombreux sont ceux à avoir oublier qui est le sieur Bayrou. Après mes années militantes dans le 11ème parisien, je suis dans le département de "Lou Bayrou" qui n'est le sympathique personnage présenté par les médias mais bien un individu de droite absolument infréquentable...
Nous aurons sans doute l'occasion de nous revoir ici ou là bientôt, sans doute sur les mêmes hypothèses et initiatives proposées récemment par Henri E.
Depuis le Béarn,
Laurent F.

cherki 07/05/2007 17:44

Ok avec toi.

VPC 06/05/2007 12:41

Il y en a qui trahissent par devoir et qui écrivent des blabla poupulistes d'un coté et des discours d'allégence de l'autre!
Et qui se permettent des leçons de droiture! 
Comme au bon vieux temps!
Au secours Pascal, les BOF reviennent!

cherki 06/05/2007 18:33

Tu l'as dit...

henri larmaraud 04/05/2007 17:18

En relisant le mot que j'attribue à Emmanuelle je me rends compte que c'est au mot du Président du VPC que j'adhère. Et je reconnais bien là le ton du VPC avec quelques flèches bien senti. On ne change pas un style qui gagne,Salut à toi VPC et amitié

cherki 06/05/2007 18:34

Amitiés quand même...

henri larmaraud 04/05/2007 10:50

Le vilain petit Canard ... Emmanuelle Colombani, bravo à ton blog !!!La concorde civile et  ce que j\\\'appelle les conservatismes de gauche n\\\'ont, à mon sens, à voir que par le pluralisme démocratique. Je m\\\'explique (Attention). Il est clair dans mon esprit que si Sarkozy est élu ceux qui vote pour lui devront l\\\'appeler à prononcer des mots qui apaisent et renforcent la concorde civile afin de se rapprocher des français  qui ont été heurtés par ses mots. Mais, je ne vois pas un président français faire autre chose surtout un avocat connaissant le droit et l'histoire des institutions et  de la société française (je pourrais dire la même chose de Ségolène). Mais, ceux qui sont informés savent que ses mots ont été tirés de leur contexe par un télévision chiraquienne (Cf. arrêt sur image  suite à  cet incident qu\\\'on  ne peut  pas taxer de sarkozysme).Sur les conservatismes de gauche, il ne s\\\'agit pas que des valeurs de concorde civile qui sont partagés  par tous les démocrates UMP, UDF comme PS, Verts et certains aux PCF.Non, pour  moi ,  les conservatismes de gauche c\\\'est de placer tout le patronat  dans le camp des voyoux, considérer comme riche le fait pour un foyer fiscal de gagner 4000 euros brut par mois, mettre en avant l\\\'Etat et dénoncer les entreprises, ne pas vouloir remettre en cause des corporatismes, vouloir l\\\'égalité à tous prix alors que je vois rien qu\\\'en éduquant mes enfants que l\\\'égalité est la source des plus grandes crises de jalousie et de discorde, voire de frustration. L\\\'égalité ne doit pas, à mon sens, mener à celà mais à plus de concorde civile.  Quant à la laïcité, si il y a bien un sujet de discorde nationale, c\\\'est celui là. La gauche, enfin une bonne partie, en a fait une religion alors que c\\\'est un espace de liberté spirituelle et philosophique.  La laïcité est le principe inviolable que je défends mais pas comme une religion.A droite, le conservatisme est sur l\\\'initiative individuelle qui prime sur tout, placer tous les syndicats et le code du travail comme empêcheur de tourner ne rond, attribuer beaucoup de maux à l\\\'Etat et j\\\'en passe.Il faut de tout pour faire un monde responsable et j\\\'entend dans le mot concorde civile les débats sereins et respecteux que nous pouvons avoir et que beaucoup de personnes peuvent avoir. Je crois que la concorde civile se gagne sans jeter l\\\'invective sur les uns et les autres au quotidien sur le terrain pour que chacun en France trouve sa place et se sente bien. A cet égard, j\\\'en profite pour t\\\'inviter si tu es disponible le 10 mai à la mairie de Clichy La Garenne (notre contact est Mr Diop) à partir de 18h00 à une soirée organisée par une association que je préside (car personne ne voulait se taper la paperasse) et cette belle commune de Clichy la Garenne pour la projection d\\\'un film et débat avec le public et des historiens sur Toussaint Louverture à l\\\'occasion du deuxième anniversaire de la loi ayant instituée la célébration de l\\\'abolition de l\\\'esclavage.Sur le mot d\\\'Emanuelle, je souscrits, les convictions sont importantes et bravo pour ton parcours.AmitiésHenri