Ne les décevons pas !

Publié le par cherki

Mesdames et Messieurs de gauche, Bayrou est extrêmement dangereux. Derrière son apparente bonhomie et ses propos de bon sens Bayrou porte un projet stratégique clair : recomposer la gauche autour de sa personne et d’une ligne sociale-libérale. Son objectif : être le chef de l’opposition à Nicolas Sarkozy pour le défier à l’élection présidentielle de 2012. Comme il veut aspirer la gauche, il doit faire semblant de moins aimer Sarkozy que Royal. Un vrai numéro de curé magistralement exécuté. Je critique Sarkozy sur l’autoritarisme, je critique Ségolène Royal sur son programme économique. Alors que son électorat est un électorat contestataire à la droite sortante, il essaie de le tenir à mi-chemin pour éviter qu’il ne bascule en faveur de Ségolène Royal. Ségolène Royal doit consacrer toute son énergie à deux choses. Tout d’abord rassurer la gauche. Le vote utile a eu lieu dimanche dernier. Il avait certes une dimension Antisarkozy mais n’oublions pas que beaucoup ont aussi voté pour permettre un affrontement gauche-droite, projet contre projet. C’est pourquoi Ségolène Royal doit arrêter de courir derrière Bayrou qui justement refuse ce débat gauche-droite. En deuxième lieu il faut continuer le pilonnage de François Bayrou. Comment cet homme qui a prétendu incarner le vote utile Antisarkozy au point d’en appeler aux électeurs de gauche pourrait maintenant renvoyer Royal et Sarkozy dos à dos ? Cet homme est un imposteur ! Ségolène doit marteler ce message lors du débat télévisé qu’elle aura avec lui. Sinon ce n’est pas la peine qu’elle s’y rende et surtout pas si c’est pour reculer sur son programme économique comme l’invite à le faire Bayrou. Face à un Sarkozy qui avance sur une ligne bonapartiste revendiquant un état fort économiquement et qui de ce fait s’adresse à la France du NON au référendum, Ségolène Royal ne doit pas tomber dans la sarabande du OUI comme Messieurs Bayrou, Delors, Rocard, Cohn-Bendit et consorts l’y invitent. N’abandonnons pas la France du NON à l’improbable centre mou. Pendant que nous discutons aimablement du renouvellement démocratique, ne laissons pas Nicolas Sarkozy s’approprier la lutte contre le libre-échangisme mondial et la défense de la préférence communautaire. Nicolas Sarkozy propose un pacte aux français : Je m’engage à garder vos emplois en France et revaloriser votre pouvoir d’achat si vous acceptez de tourner avec moi la page des 35 heures en travaillant plus. Ségolène Royal doit démontrer que la lutte contre le libre-échangisme est compatible avec un autre partage des richesses. C’est la clé de l’élection le 6 mai. Notre pays est extrêmement mobilisé, avec plus de 85% de participation, il a montré sa disponibilité au débat. Aidons Ségolène Royal à convaincre les Français que la gauche c’est mieux que la droite !

Publié dans Action militante

Commenter cet article

Serge 28/04/2007 21:47

Quand j'apprenais à piloter un avion, mon instructeur me disait toujours : 'Quand tu es perdu (dans les manoeuvres), respire et raccroche toi à la "méthode"'.Aujourd'hui c'est la même chose en politique. Les discours sont tellements décalés par rapport aux actions que tout suivi sérieux est devenu impossible. Je ne sais plus ce que la candidate du PS veut, j'ai cru comprendre que FB ne voulait plus rien, sauf dans 5 ans, et je pense comprendre que NS continue à cheminer contre vents et marées, avec, ma foi, un discours qui rassemble 31% de français au premier tour. Alors il ne me reste que cette fichue 'méthode', en l'occurence les projets des candidats, et là, malheureusement, il est quasiment impossible de trouver ne serait-ce que 10 minutes de débat intelligent. J'irai donc voter le 6 mai, et je me déciderai en chemin.

x 28/04/2007 14:01

sego a fait une bonne BPAB

cherki 28/04/2007 19:26

C'est quoi une BPAB ?

jpe 28/04/2007 10:27

Bayrou est un garçon instable, frustré et blessé...il se pourrait bien qu' il essaye de se payer Ségolène en live! y avez vous pensé? Mesure t' elle le risque a dialoguer avec un ennemi d' hier qui n' a rien a perdre mais tout a gagner?
 

cherki 28/04/2007 19:27

Je comprends tes inquiétudes mais je ne pense pas que c'était le problème principal posé par ce débat.

Manu 26/04/2007 12:24

As-tu écouté Vincent Peillon ce matin, sur France Inter ? Si non, je te retranscris ses paroles, elles te seront savoureuses et achèveront de t'éclairer sur le chemin qu'emprunte vaillamment ton parti ... enfin une partie de ton parti, puisque l'autre discute avec Marie-Georges Buffet ... vous êtes assis sur une idéologie très élastique qui risque de vous péter dans les mains ... Remarque, vous pourrez remercier Sarko de vous avoir remis dans le droit chemin (c'est le cas de le dire) du véritable socialisme :
Les propos du porte-parole de Ségolène Royal Vincent Peillon :
" Le plus important c'est de comprendre que le PS depuis 1905 avait adopté une doctrine qui n'était pas la sienne, pas celle de Jaurès, pas celle des quarantehuitards; précisément parce qu'il avait succombé au marxisme et à une vision étatiste; mais en réalité, les sources vives du socialisme français, ça a toujours été un socialisme, comme le disait Jaurès, individualiste et non pas étatiste, coopératif et associatif. Donc Ségolène Royal suit une logique : un socialisme moderne, qui est moderner par ce qu'il se ressource avant 1905. Elle invente son propre modèle."
Je ne sais pas comment Peillon explique historiquement l'internationale socialiste, Blum, et surtout le programme commun et les ministres communistes de Mitterrand ... c'est sans doute pour un autre jour ...

cherki 27/04/2007 12:28

Arrête Manu je sais que tu vas voter Sarkozy c'est ton droit et en plus c'est logique vu que tu es adhèrente à l'UMP. Ce n'est pas mon choix à moi qui suis socialiste.

Manu 25/04/2007 22:38

Ben elle ne m'a pas l'air partie pour vouloir convaincre que la gauche c'est mieux que la droite, Ségolène ... Elle m'a tout l'air partie pour vouloir s'assurer que le PS pourra être définitvement droito-compatible avec Bayrou ... Tu l'as entendue, aujourd'hui, ou bien tu t'es bouché les oreilles ?????  ... et je n'ai pas l'impression que c'est en envoyant ou en laissant aller Hollande en première ligne pour dire parallèlement exactement le contraire de ce qu'elle vient d'affirmer qu'elle va clarifier la situation, que ce soit auprès des électeurs de gauche, qu'auprès de ceux de Bayrou, d'ailleurs ... A vouloir tirer tous les marrons du feu, elle risque de se brûler ...
Je ne sais pas ce qu'il restera du parti socialiste une fois qu'elle aura pactisé avec Bayrou, mais en tous cas je ne t'y vois plus ...
Pour le reste, bien sûr tout à fait d'accord avec toi sur l'imposture Bayrou !

cherki 27/04/2007 12:28

Mais si, mais si.