Une bonne nouvelle...suite

Publié le par cherki

Dès ma prise de fonction de Maire du 14ème arrondissement j’étais intervenu avec mon adjointe à la santé, Marianne Auffret, en me faisant le relais des inquiétudes de l’Unité Fonctionnelle d’Orthogénie de Broussais et en demandant à la Direction Générale de l’APHP de préserver cette UF. Nous avons été entendus puisque le 22 octobre prochain sera examiné à la Commission de Surveillance du groupe hospitalier Cochin Saint-Vincent de Paul, la création d’une Unité Fonctionnelle (UF) de «Planification Familiale ». Cette UF est le fruit de la fusion de l’UF d’Orthogénie de l’hôpital Broussais/HEGP et de l’UF d’Orthogénie et planification des naissances de l’hôpital Cochin/Saint-Vincent de Paul. Ce projet de fusion propose de mutualiser les moyens des deux UF existantes de façon « à proposer une offre de soins au moins équivalente à la somme des deux activités ». Cette nouvelle UF réalisera environ 2 500 IVG et sera la plus grosse unité d’orthogénie de l’APHP. Elle a également vocation à être un centre expert réunissant activité clinique, enseignement et recherche.

Ce nouveau projet est ambitieux et s’inscrit dans la ligne des recommandations formulées par le rapport de l’ANAES de mars 2001 sur la prise en charge des IVG et aussi à la convention passée entre la DASES, la Direction support de la Ville de Paris, et l’APHP. Cette nouvelle UF assurera de nombreuses missions de soins dont :
La prise en charge des patientes demandeuses d’une IVG jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée en proposant toutes les techniques (médicale, instrumentale sous anesthésie locale ou générale) et médicamenteuses. La fusion des deux UF existantes permettra la constitution d’un pôle de compétence renforcée dans la pratique des IVG médicamenteuses et instrumentales sous anesthésie locale dont l’UF de Broussais fût longtemps pionnière en la matière et dans les IVG entre 12 et 14 semaines d’aménorrhée ainsi que la prise en charge des patientes mineures qui sont des spécificités de l’UF de Cochin Saint-Vincent de Paul.  L’information sur la contraception et la réalisation de consultation de contraception.
La mise en place d’un accueil spécifique pour les jeunes : permanence d’accueil, gratuité et anonymat.Le dépistage des MST.
La participation à la prévention et au dépistage du cancer du col de l’utérus.
Des interventions en milieu scolaire sur le thème de la sexualité, de la contraception et des MST.

En outre, l’UF sera centre de référence pour la pratique de l’IVG médicamenteuse hors établissement de santé dans le cadre du Réseau santé ville/hôpital et travaillera en collaboration avec les médecins généralistes, les gynécologues de ville, les centres de santé et les Centre d’Education et de Planification qui pratiquent des IVG médicamenteuses.

Au-delà de ces missions de soins, la nouvelle UF assurera d’importantes missions d’enseignement et de recherche :
Les deux médecins titulaires de l’UF organiseront et coordonneront le Diplôme Inter Universitaire de « Régulation des naissances ».
 L’UF sera un lieu de stage pour les externes, les internes du DES de gynécologie médicale, les internes du DES de gynécologie obstétrique, les internes en médecine générale.
 Les deux médecins titulaires de l’UF participeront à l’enseignement de DCEM et à l’enseignement de l’école de sage-femme de Baudelocque.
L’UF participera aux recherches et aux évaluations sur les thèmes suivants : amélioration de la prise en charge de la douleur dans l’IVG sous anesthésie locale ou médicamenteuse, technique de l’IVG instrumentale entre 12 et 14 semaines, IVG hors établissement de santé.

L’UF sera rattachée au service de Gynécologie Obstétrique II dirigée par le Professeur Chapron, lui-même partie intégrante du pôle Périnatalogie, Périconceptologie, Gynécologie et Urologie.

L’UF disposera de moyens et de locaux propres et si elle est actuellement localisée sur l’hôpital Saint-Vincent de Paul, il est prévu qu’elle emménage à terme dans les locaux de l’hôpital Tarnier ce dont nous nous réjouissons.

Enfin, et ce n’est pas le moins important, l’UF fusionnée disposera des moyens de l’UF de Broussais et de l’UF de Cochin/Saint-Vincent de Paul.

A l’heure où de nombreuses incertitudes se font jour sur la pérennité du potentiel hospitalier de prise en charge de l’IVG, y compris dans l’APHP, je salue la création de cette nouvelle Unité Fonctionnelle qui constitue une avancée dans ce droit si durement acquis par toutes les femmes…et tous les hommes.

 

Pascal CHERKI

Maire du 14ème arrondissement

Publié dans Action municipale

Commenter cet article