Mini traité, méga embrouilles !

Publié le par cherki

L’opération d’enfumage a commencé. Sarkozy va se coucher lamentablement devant les libéraux européens. Ce n’est pas surprenant, il en vient, c’est sa famille et il en partage tous les objectifs. La seule question qui lui importe est d’habiller son recul de manière à transformer médiatiquement sa défaite en victoire. C’est tout l’enjeu de la bataille du "traité simplifié " qu’il a engagé dés son élection. Le 29 mai 2005, 55% des français ont rejeté un projet de Constitution Libérale Européenne. Ils n’ont pas seulement rejeté un texte qui prétendait figer ad vitam æternam une politique libérale, ils ont aussi sanctionné la dérive libérale de la construction européenne. Ce vote a eu un double ressort. Le premier bien évidemment commande de jeter aux oubliettes de l’histoire le texte initial de la Constitution Libérale Européenne. Le second ressort c’est d’exiger une réorientation de la construction européenne. Une Europe qui doit se remettre sur les rails du progrès économique et social. C’est pourquoi Ségolène Royal avait eu raison pendant la campagne présidentielle de vouloir lier l’adoption d’un nouveau texte, même simplifié et limité aux seuls aspects institutionnels, à des pas en avant nouveaux. C’est qu’elle avait maladroitement appelé " l’Europe par la preuve ". C’était cette idée que l’Europe devait reprendre le chemin des projets communs et de la redéfinition de politiques sectorielles européennes sur la recherche, sur l’énergie, sur les dépenses d’infrastructures. Cela passait par une hausse du budget européen et par une réorientation de la politique monétaire de la BCE. Cela passait aussi par une politique vigoureuse de lutte conte le libre-échangisme et l’instauration d’une préférence communautaire en matière douanière afin de protéger notre industrie des délocalisations et des importations massives du continent asiatique. Voilà ce que devrait faire un Président de la République soucieux de la défense des salariés européens et français. Nicolas Sarkozy devrait lier l’adoption d’un nouveau traité à de nouvelles politiques. Il se prépare à faire tout le contraire. Il se prépare à se coucher. Il propose à ses partenaires européens de refermer la parenthèse du NON en adoptant un mini traité. Et vous verrez qu’ils accepteront. Les Allemands feront semblant de se faire tirer l’oreille pour permettre à Sarkozy de présenter aux français sa capitulation comme une victoire. Il n’y a qu’à voir le comportement de l’ultra-libéral Barroso pour s’en convaincre. Celui-ci, dans un partage des rôles parfaitement assumé entre Sarkozy, Merkel et lui-même va s’atteler à appuyer Sarkozy. Et, pour couronner le tout, les Français seront dépossédés de leur droit de décider de leur avenir en Europe puisque ce traité sera soumis à la seule ratification parlementaire et non à leur vote par référendum. C’est un véritable déni de démocratie que les socialistes doivent d’ores et déjà dénoncer dans la campagne législative en exigeant que le texte soit soumis à référendum. Car, n’e doutez pas, une fois la parenthèse du NON refermé par l’adoption du mini traité, les libéraux continueront de défaire l’Europe. Leur prochaine étape : l’adoption du Partenariat Economique Transatlantique, c’est à dire d’un marché transatlantique " libre et sans entraves ". Finalement Sarkozy n’est pas que le caniche de Bush, il est aussi le caniche de tous les libéraux européens. Un caniche qui aboie fort, mais un caniche tout de même. Et dans le rôle des idiots utiles, les inséparables Kouchner et Jouyet. Mini traité, méga embrouilles, il reste aux socialistes à ne pas s’en faire les complices !

Publié dans Action militante

Commenter cet article

marie-josé 28/06/2007 23:24

 
soyons sérieux Ségolène candidate en 2012 c'est un blague j'espère!!!
l'heure n'est pas à la désignation pour 2012 mais à celle de 2027
EN ATTEDANT NOUS AURONS LE TEMPS DE CONSTRUIRE UN NOUVEAU PARTI SOCIALISTE, avec débats participatifs

Frédéric Faravel 07/06/2007 11:12

à lire et à commenter, une note sur la défense européenne :http://resistances95.over-blog.com/article-10738731.html

emir 01/06/2007 15:18

Il y en a qui sont déjà en congrès. Avant de claironner que Ségolène Royale va être chef de l'opposition, encore faudrait-il qu'il y ait une opposition mon cher camarade. Le temps des chefs viendra, aujourd'hui c'est le temps de la campagne.

arno 27/05/2007 20:01

CHANGEMENT D'ADRESSE!!!
Depuis 3 mois j'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/
Ce blog est consacré à Ségolène Royal qui va sans doute devenir prochainement la chef de l'opposition et elle sera sans doute notre candidate pour les élections présidentielle de 2012.
Mais à cause de problèmes récent mon blog je change d'adresse alors pourriez vous mettre un lien vers la nouvelle adresse de ce blog qui est la suivantes: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.
Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!!
Nous vous remercions tous pour cette belle campagne présidentielle et nous remercions Mme Ségolène Royal qui a fait une très bonne campagne et qui a su nous redonner le goût de la politique.
Vous pouvez dès maintenant vous abonnez à la Newsletter.

Marc d HERE 26/05/2007 07:00

Au contraire de ce que vous dites, les choses avancent bin sur le mini traité, m^me si, c'est évident, ce n'est pas simple et il faut multiplier les explications.....