Au revoir les enfants ? Non, au revoir Sarkozy !

Publié le par cherki

Comment des millions de citoyens j’ai été profondément choqué par l’interpellation d’un grand-père sans papiers à la porte de l’école du 19ème arrondissement où il était allé chercher son petit-fils ! Comme des millions de citoyens j’ai été profondément choqué par les violences policières qui ont entouré cette interpellation ! Comme des millions de citoyens j’ai été profondément choqué par la garde à vue de 7 heures à laquelle a été soumise la directrice de l’école élémentaire qui s’était opposée avec beaucoup de courage à cette rafle indigne ! Comme des millions de citoyens j’exige l’arrêt des rafles d’enfants ou de membres de leurs familles ! Comme des millions de français j’exige l’abandon des poursuites à l’encontre de la directrice, Valérie Boukobza. Je considère que Nicolas Sarkozy porte une responsabilité écrasante dans cette lamentable affaire et que son comportement ne le rend pas digne d’exercer la magistrature suprême à laquelle il aspire. Dans une société civilisée les enfants et les écoles doivent être sanctuarisés. Ce n’est qu’aux heures les plus sombres de son histoire que la police française a rodé autour des écoles pour y rafler enfants ou membres de leurs familles. Nicolas Sarkozy nous a donné un aperçu de ce que serait la France de demain s’il accédait aux plus hautes responsabilités. A celles et ceux qui doutent encore de l’importance du choix du président ou de la présidente de la République, malheureusement et pour le pire, Nicolas Sarkozy nous a apporté la démonstration qu’il ne devait absolument pas être élu en mai prochain. Je préfère mille fois dire " Au revoir Nicolas Sarkozy " qu’avoir à dire " Au revoir les enfants ".

Publié dans Carton rouge à

Commenter cet article