Bravo Michel !

Publié le par cherki

Michel Platini est le nouveau Président de l’UEFA. C’est une excellente nouvelle. Non pas pour la France, même si comme français je ressens une certaine fierté à voir l’un des nôtres accéder à une haute fonction internationale, mais pour le football. Tout au long de sa campagne Michel Platini a défendu une conception humaniste du football accordant la primauté au plaisir que procure ce jeu, à la nécessité de remettre les footballeurs au cœur de leur sport et à la volonté d’en promouvoir un développement harmonieux et solidaire. Le chantier est de taille. Sport universel, phénomène d’affiliation exceptionnel au niveau de la planéte, le football relie les hommes plus que n’a réussi à le faire aucune religion ou aucune idéologie à ce jour. Mais le football est aussi menacé par sa marchandisation incontrôlée. L’arrêt Bosman a ébranlé l’équilibre existant entre les pays européens et fragilise le football dans tous les pays. Les moins fortunés se voient piller leurs meilleurs joueurs et les plus fortunés sont tentés de délaisser la formation de leurs propres jeunes. La transformation des clubs en entreprises commerciales puis organisés en lobbys comme le G 17 menacent l’intérêt général incarné par les fédérations. Le poids considérable dans le financement du football pris par les télévisions bouscule les calendriers des compétitions. L’augmentation de la fréquence et de l’intensité des matchs fait peser des risques importants sur la santé des joueurs et draine dans son sillage le dopage qui, malgré les dénégations officielles, ronge le football de l’intérieur. La violence et le racisme doivent être combattus sans faiblesse. Enfin, sport populaire le football n’est pas à l’abri d’un décrochage avec la majorité de la population. Prix des places en augmentation constante dans les stades, salaires indécents versés à de très jeunes footballeurs, autant de signes d’un dérèglement qui atteint maintenant ce sport à son cœur. Bien sûr Michel Platini n’inversera pas la tendance à lui tout seul et en un seul mandat. Mais le simple fait qu’il ait osé aborder ces questions est un signe d’espoir pour l’avenir de ce sport. Michel Platini souhaite qu’un dialogue s’instaure avec les instances européennes, il a mille fois raison tant le football a besoin de bâtir de nouveaux compromis et de nouvelles régulations ! C’est pourquoi sa victoire sur Johansson a valeur de symbole lui qui n’avait pour seul mot d’ordre que de " gérer l’héritage ". Il est de notre responsabilité à tous, amoureux d’une certaine idée du football, d’appuyer Michel Platini et de l’encourager à mettre en œuvre son programme de campagne. Michel Platini doit compter sur notre amitié vigilante.

Publié dans J'ai vu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xavier 28/02/2007 17:38

Trotsky ?!?
Un des grands malades du XXe siècle, tout autant totalitariste que Staline, des millions de morts sur la conscience.
A l'aune de nos connaissances actuelles, ne pensez-vous pas que cette photo est de trop ?

cherki 20/03/2007 17:13

Non.

Mathieu 03/02/2007 07:22

Bravo Michel ????????Rappelons qu'il a soutenu Sepp Blatter pour la présidence de la FIFA avec le programme suivant : développement du sponsoring (licences exclusives ...) avec une ingérence sans précédent des grandes multinationales et notamment dans les pays les plus pauvres, augmentation du nombre d'équipes en phase finale de Coupe du Monde non pas pour ouvrir aux autres continents mais parce que plus de matches = plus d'argent.

cherki 07/02/2007 13:40

Raison de plus pour apprécier encore plus le programme sur lequel il a été élu. C'est pour cela que je parlais d'avoir une "amitié vigilante" à son égard.

emmanuel maurel 29/01/2007 17:33

l'article sur Platini est très bien.
en revanche, la photothèque révolutionnaire laisse à désirer : Benoit hamon et bruno julliard au même niveau que Gramsci, Rosa luxembourg et autres Karl Marx? t'as fumé la moquette?

cherki 30/01/2007 16:33

Pourquoi? Autres périodes, autres personnes...