Communiqué de presse Bertrand Delanoë sur le SMA

Publié le par cherki

Je regrette que le chef de l’Etat ait délibérément choisi, sur un sujet sérieux - le SMA

- le terrain de la polémique politicienne.

Ce faisant, il se dispense de répondre à la seule question qui vaille, à Paris comme

ailleurs, la sécurité des enfants accueillis.

Le congrès des Maires de France réuni depuis deux jours, a fait apparaître de

manière évidente les difficultés rencontrées par toutes les communes françaises,

quelles que soient leur taille et leur tendance politique, pour mettre en oeuvre le SMA.

La Ville de Paris a ainsi tenté à deux reprises d’appliquer ce dispositif et a dû y

renoncer faute de pouvoir garantir la sécurité des dizaines de milliers d’enfants

concernés. Notamment le 20 novembre dernier, il aurait fallu mobiliser plus de 6300

encadrants alors que nous ne pouvions en 48 heures en dégager que 1200 environ.

Je m’étonne donc que le Président de la République cède à cette facilité consistant à

stigmatiser Paris faute de reconnaître la dimension improvisée et potentiellement

dangereuse de ce texte de loi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article